Quand une banque embauche dans le jeu vidéo

Qui a dit que les banques étaient des groupes formalisés incapables de porter l’innovation et certaines démarches ludiques ? Le partenariat entre un gestionnaire de fortune et un éditeur de jeux vidéo prouve en tous cas le contraire.

Golden Eye

Seven Investment Management, établissement spécialisé dans la gestion de fortune, tablerait aujourd’hui sur la gamification de son offre pour séduire ses clients et prospects. La preuve en est que le groupe travaille avec des éditeurs de jeux vidéo.

Seven Investment Management débauche en effet des salariés parmi les créateurs de jeux vidéo. C’est en tous cas ce que révèle le Financial Times concernant particulièrement l’éditeur de jeux Precious Blue Dot, notamment à l’origine des inimitables Donkey Kong ou Golden Eye pour Nintendo.

L’objectif de cette association est tourné vers la création d’un jeu baptisé MyFuture, à destination des clients du gestionnaire de fortune. Ce jeu devra reprendre les codes du jeu vidéo, tout en y défendant les enjeux de la gestion de patrimoine. Ce jeu développerait différents scénarios fictifs permettant aux utilisateurs de simuler des décisions ou évènements de vie pouvant avoir un impact sur leur patrimoine (achat de véhicule, paiement de frais de scolarité, changement de salaire,…).

 Voyez que les banques aussi peuvent se gamifier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *