Pas de neige, mais un tracker pour les Snowboarders

Bon. L’actualité en France reste marquée par un phénomène météorologique hors du commun en cette fin d’année : celui de la douceur. La neige reste néanmoins présente sur les plus hautes pistes de certaines stations, nous autorisant à aborder un sujet : celui d’un tracker dédié au snowboard.

Xon Cerevo

Tous les sportifs ont désormais leur tracker dédié. Certains sont waterproof et visent ainsi les nageurs, d’autres s’adressent aux joggeurs, d’autres encore prennent les formes les plus inattendues pour suivre leurs utilisateurs. L’entreprise japonaise Cerevo, spécialisée dans l’électronique et l’Internet des Objets, présente pour sa part sa vision du sport connecté, ciblant particulièrement les snowboarders.

Cerevo commercialise ainsi aujourd’hui un modèle de fixations à installer sur une planche de snowboard. Cinq capteurs sont ainsi placés sous les pieds des snowboarders pour mesurer leurs appuis, la torsion de la planche ou encore la pression exercée sur celle-ci. Le dispositif connecté collecte de nombreuses données pour les transférer via Bluetooth sur le Smartphone de leur utilisateur. Une application mobile dédiée facilite ensuite leur lecture. Les snowboarders équipés peuvent consulter les statistiques disponibles sur leur performance, leur vitesse, ainsi que leur positionnement sur la planche.

Les fixations Cerevo Xon Snow -1 sont actuellement disponibles au Japon au tarif de 69 800 Yens, soient environ 530 euros. Petit plus légèrement tuning : les fixations connectées de Cerevo sont équipées de LEDs et éclairent la piste à chaque changement de carre.

Un pendant pour l’été

Pour les sportifs fans de la glisse mais préférant la mer à la montagne, il existera bientôt un dispositif connecté dédié au surf. C’est du moins ce que testerait actuellement deux entreprises toulousaines, Ekito et SnootLab, en association avec une autre entreprise : S-Wings. Leur idée prendrait la forme d’un capteur surnommé  WiNo, capable de mesurer les performances des surfeurs. Attendons 2016 pour voir si l’appareil est (comme prévu) commercialisé auprès du grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *