Découverte : Pebble Time Steel, l’autonomie est possible

Parler de smartwatch avec des non initiés peut vite s’avérer être une expérience douloureuse. Seule l’Apple Watch trouve grâce aux yeux de beaucoup alors même que le terme Android Wear peine à s’imposer auprès du grand public. Pour la Pebble, l’affaire était donc loin d’être gagnée. Et pourtant…

Pebble Time Steel

L’histoire débute en 2012 pour Pebble Technology. La start-up porte alors son projet de montre connectée sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter et bat tous les records (plus de 10 millions de dollars récoltés). Le marché des smartwatch n’en est pourtant qu’à ses balbutiements mais la promesse de Pebble convainc un public sensible aux nouvelles technologies. Depuis, différents modèles ont été déclinés et les ventes de la première Pebble et de la plus haut de gamme Pebble Steel ont confirmé les attentes. Parmi les offres de la start-up, il y a aussi l’alternative Pebble Time (et sa déclinaison Steel) dont les promesses sont nombreuses et tenues.

Ergonomie, compatibilité, couleurs, autonomie et sobriété. Voici autant d’arguments défendus par la Pebble Time. Son système d’exploitation propriétaire est simple et très accessible. La prise en main de la Pebble Time Steel prend quelques courtes minutes, de l’appairage à la découverte complète de ses fonctionnalités. La montre n’étant pas tactile, l’accès au menu principal se fait en actionnant le bouton central situé sur le côté latéral droit du boitier. Paramètres, musique, chronomètre, minuteur, notifications, alarmes et fonds d’écran. La liste des menus est ici complète. Il est possible de naviguer dans les fonctionnalités de la montre avec les boutons haut et bas situés sur le côté latéral droit du boitier, de sélectionner grâce au bouton central et de revenir en arrière grâce à l’unique bouton situé sur le côté latéral gauche.

Pebble Tme Steel Affichage

En matière de compatibilité, le système est ouvert à un appairage avec les smartphones tournant sous iOS ou Android. C’est désormais aussi le cas pour les modèles de montres sous Android Wear. Néanmoins, ces dernières ne proposent pas une fonctionnalité très pratique de la Pebble Time, celle de la consultation à posteriori et depuis la montre, des notifications (SMS, e-mail, réseaux sociaux) reçues dans la journée.

L’avantage de la Pebble Time reste aussi son affichage en couleur, plus agréable à l’oeil que l’ancien modèle noir et blanc/monochrome de la Pebble E-Paper par exemple. Côté design, la montre présente un boitier carré comptant parmi les plus fins du marché avec ses 9,5 mm d’épaisseur. Il est encadré par un bracelet standard de 22 mm. Le tout pour un poids frôlant les 45 grammes et une sensation de légèreté. L’aspect général de la montre reste néanmoins très masculin et éloigné des stéréotypes de l’horlogerie classique.

En termes de caractéristiques techniques, la montre embarque un processeur STMicroelectronics ARM Cortes M4 cadencé à 180 MHz et associé à une mémoire de 128 Mo. Son écran rectangulaire LCD très basse consommation fait 1,25 pouce et propose 64 couleurs. La Pebble Time assure une autonomie de 10 jours en utilisation normale alors même que sa batterie de 150 mAh reste moins importante que celle de nombre des concurrents de Pebble sur le marché des smartwatch. Le tout est étanche et Bluetooth. Pour finir, la Pebble Time dispose d’un microphone favorisant les commandes vocales, une fonctionnalité introduite par ce modèle chez Pebble.

Fonctions Pebble

La Pebble Time Steel est disponible en trois coloris : noir, argent ou doré. Elle est proposée à partir de 269,99 euros sur le site de Pebble. Pebble ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le dernier modèle de la gamme est une nouvelle version ronde, la bien nommée Pebble Time Round. Elle règle le principal défaut de la gamme, celui du design, pour s’adapter au poignet des hommes et des femmes avec classe.

Pebble mérite bien sa place sur le marché, comme un modèle à suivre même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *