Une école numérique pour les élèves au Kenya

Alors qu’en France, l’équipement des étudiants en tablettes et le programme d’apprentissage du code informatique ne sont toujours pas généralisés, le Kenya traverse actuellement une révolution numérique prometteuse de son système éducatif. L’école numérique y prend la forme d’une valise.

Kio Kit

Au Kenya désormais, les écoles privées mais aussi publiques peuvent être équipées du « Kio Kit ». Ce dispositif prend la forme d’une valise contenant différents outils d’apprentissage numérique : un modem ultra résistant servant de borne Wi-Fi et de base de rechargement, un serveur Linux permettant de stocker le contenu éducatif ainsi qu’une quarantaine de tablettes tout aussi robustes capables de se connecter à Internet au modem via le réseau mobile 3G. Ce dispositif a été conçu par une société kényane, la BRCK Éducation.

Au programme de ce système d’apprentissage numérique, les petits élèves peuvent participer, depuis leur tablette, à des jeux sur l’orthographe. Ils sont aussi inviter à lire des histoires pédagogiques, écrire ou encore répondre à des questions dans un environnement ludique.

Le dispositif a néanmoins un prix, et il est élevé. Le « Kio Kit » coûte près de 5000 dollars. Mais cinq écoles primaires et bibliothèques sont d’ores et déjà équipées et 300 pré-commandes ont depuis été enregistrées par BRCK Éducation. De quoi porter la révolution du système éducatif dans le pays. Le Kenya est par ailleurs très en avance en matière de déploiement des systèmes de paiement mobile notamment, avec m-Pesa. A l’image de son infrastructure de paiement et son taux d’équipement en téléphonie mobile, le pays a largement de quoi devenir une référence de l’école numérique aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *