Wistiki, pour ne plus rien perdre grâce à la connectivité

Les objets connectés servent à simplifier le quotidien des utilisateurs. Cet adage 2.0 est encore confirmé aujourd’hui au travers d’un tout petit objet, le Wistiki. Cette balise devrait venir en aide aux plus étourdis.

Wistiki
Avant de le présenter, rappelons que le Wistiki n’est pas la première balise apparue sur le marché des objets connectés avec l’objectif d’aider les utilisateurs à ne pas perdre leurs affaires. Bluebee présentait ainsi la deuxième version de son porte-clés connecté en début d’année.

Mais avec son côté « Made in France » et ses nombreuses fonctionnalités, Wistiki a de quoi se mettre sur le devant de la scène. Cette balise bluetooth a été pensée et conçue par trois frères désireux de trouver une solution pour ne plus rien oublier ou perdre. Ils rapprochent aujourd’hui leur création à un service des objets perdus nouvelle génération. Leur Wistiki se présente en effet sous la forme d’une balise carrée de seulement 5 mm d’épaisseur. Elle peut être accrochée à n’importe quel objet, comme un porte clés, ou glissée dans un portefeuille.

Comme nombre d’objets connectés, le Wistiki est relié à une application mobile gratuite téléchargeable sous iOS ou Android. Elle permet de localiser un objet rattaché au Wistiki partout dans le monde. Plus exactement, l’application propose de faire sonner le Wistiki pour mettre facilement la main sur des clés introuvables mais pourtant à proximité par exemple. Il est aussi possible de faire fonctionner le Wistiki à l’inverse, en le pressant pour faire sonner son smartphone tombé entre les coussins d’un canapé.

Wistiki doudou
Vient ensuite la localisation GPS des objets. L’application peut afficher l’objet rattaché au Wisitiki sur une carte et même le pister dans la limite de portée Bluetooth (environ 15 mètres à 20 mètres), ou en afficher les dernières coordonnées géographiques relevées.

Lancée il a un an sur le marché, la balise Wistiki comptabilisait 50 000 ventes fin 2014. De nouveaux investissements devraient aujourd’hui permettre à ses créateurs de l’optimiser. Très pratique et ergonomique, cette balise est vendue près de 25 euros sur le site dédié (www.wistiki.com). Elle devrait être capable de démontrer l’intérêt des objets connectés aux plus sceptiques des étourdis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *