Mélanger des cocktails en version connectée

Aujourd’hui tout ou presque se connecte. Les promesses de cette connectivité portent notamment sur l’amélioration des expériences. Mixstik s’appuie sur cette tendance pour optimiser la création de cocktail.

Mixstik

Mixstik est un nouvel objet inédit. Prenant la forme d’un simple bâton, cet appareil connecté en Bluetooth embarque un port USB (pour le rechargement), un processeur Cortex M0+, 24 LEDs RGB, un accéléromètre et une batterie lithium-ion. Le tout est protégé dans un boitier étanche en silicone alimentaire.

Le principe de cet agitateur à cocktail est simple, une fois connecté au smartphone de son propriétaire, il doit l’aider à réaliser les meilleurs mélanges. L’utilisateur doit pour cela placer le Mixstik dans son verre puis sélectionner le cocktail qu’il souhaite réaliser dans son application gratuite reliée (compatible iOS et Android). Les LEDs du Mixstik s’éclairent alors, chaque couleur correspondant à une quantité de liquide. Le barman amateur doit alors suivre les indications de l’application (soit le type d’ingrédients à verser dans son verre) et respecter la quantité en suivant l’affichage lumineux du bâton Mixstik.

Cette petite innovation est portée par une jeune start-up française créée en 2013, Magnified Self. Afin d’assurer le lancement de leur premier objet connecté, la société a organisé une campagne de crowdfunding sur la plateforme dédiée Kickstarter. Celle ci a par ailleurs été couronnée de succès, leur permettant de collecter 40 000 dollars en moins de 48h, auprès de 780 contributeurs. Depuis, les créateurs de Mixstik ont étendu leur levée de fonds, fixant de nouveaux objectifs et de nouvelles promesses de services pour leur agitateur à cocktail connecté (plus de fonctionnalités dans l’application, une pochette de transport pour le bâton ou encore un cercle multifonction pour accompagner le Mixstik).

Le Mixstik est disponible en précommande sur la plateforme, au tarif de 39 dollars, et ce jusqu’au 5 novembre. Sa commercialisation est ensuite prévue pour 2016, avec de premières livraisons programmées en mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *