Frédérique Constant dévoile un avenir plus connecté

La célèbre marque d’horlogerie suisse Frédérique Constant présentait en début d’année son tout premier modèle de montre connectée : Horological Smartwatch. La marque relance aujourd’hui la communication sur son produit, et précise ses ambitions pour l’avenir.

Horological-Smartwatch

Horological Smartwatch, déjà de nombreux fans

Présenté à l’occasion du salon de Bâle se tenant en début d’année, le modèle connecté de Frédérique Constant compte depuis de nombreux fans dans le milieu High-Tech. Respectant les codes et le design de l’horlogerie classique, la montre peut être appairée à un smartphone iOS ou Android en Bluetooth, et servir de tracker d’acticité.

Comme sur la Withings, une jauge est présente dans le cadran de la montre et permet à son utilisateur de consulter à chaque instant et un clin d’œil son niveau d’activité quotidien ou son pourcentage de sommeil accompli, en fonction d’objectifs fixés préalablement depuis l’application. Cette dernière fournie ensuite d’autres informations à son utilisateur (nombre de pas ou calories dépensées, cycle du sommeil) et permet de déclencher des fonctionnalités supplémentaires telles qu’un réveil adapté au cycle du sommeil.

Autant de fonctionnalités qui complètent ainsi l’expérience d’une simple montre et font passer Frédérique Constant à l’heure du connecté. Le modèle de l’Horological Smartwatch est tout de même proposé à partir de 1000 euros pour un boitier de 42 mm. D’autres modèles Horological Smartwatch pour homme ou femme sont aussi disponibles sous la marque moins haut de gamme, Alpina, appartenant à la même maison.

Frédérique Constant

Plus de connectivité à l’avenir, mais un modèle à définir

Interrogé à l’occasion de la présentation parisienne de l’ensemble de la gamme, le Directeur Général de Frédérique Constant, Peter C. Stas, a précisé que les ambitions de son groupe étaient bien tournées vers davantage de connectivité. Frédérique Constant n’est néanmoins pas encore fixé sur sa stratégie, penchant certainement vers l’ajout de fonctionnalités liées à la santé connectée. En revanche, les notifications liées à la réception de contenus sur le smartphone appairé sont considérées comme intrusives voire inutiles. A termes, si la marque y vient, elle prendra le parti d’intégrer ces alertes sous la forme de vibrations, mais certainement pas d’un nouveau mode d’affichage. A ce sujet, Peter C. Stas a tenu à préciser que les objectifs de Frédérique Constant étaient tournés vers la préservation du design et de la classe de l’horlogerie classique.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *