Le scaphandre d’Armstrong renaît grâce au crowdfunding

Les campagnes de crowdfunding prennent de plus en plus de place dans l’économie. De nombreux projets artistiques ou High Tech ont ainsi pu voir le jour sur les plateformes dédiées telles que Kickstarter. Aujourd’hui, c’est le projet porté par un musée qui attire l’attention et rappelle les meilleures instants de la conquête spatiale.

Scaphandre Neil Armstrong

Deux jours après son lancement, une campagne Kickstarter semble sur le point de battre de nouveaux records. Son projet suscite en effet, à juste titre, l’intérêt des internautes puisqu’il concerne la restauration du scaphandre et de la combinaison lunaire de Neil Armstrong, l’homme qui a marché sur la Lune.

Cet appel aux dons a été lancé par l’institut Smithsonian, gestionnaire du Musée de l’air et de l’espace de Washington où est exposé le fameux scaphandre. Près se 50 ans après son retour sur Terre, ayant marqué le succès de la mission Apollo 11, cette « relique » historique nécessite une restauration digne des plus grands tableaux de maîtres.

Objectif de la campagne ? 500 000 dollars, soit environ 462 000 euros. Sans suspens, l’engouement général devrait permettre de remplir la cagnotte en moins d’une semaine. Le projet avait ainsi déjà permis de récolter 120 000 dollars en seulement quelques heures ; deux jours ont suffi pour lever plus de 300 000 dollars auprès de 4200 contributeurs.

De nombreuses compensations sont proposées aux participants pour les attirer et cela semble fonctionner. Au delà des T-shirts, posters et autres souvenirs imprimés en 3D, les plus généreux donateurs auront la possibilité d’approcher le scaphandre durant la phase de restauration et de voir leur nom figuré sur le mur des donateurs du Musée.

Une campagne anniversaire

Suite au financement de la campagne, la restauration du scaphandre et de la combinaison d’Armstrong devrait débuter en novembre 2015 pour se terminer  avant 2019, année du 50ème anniversaire de l’arrivée d’un homme sur la Lune. Le lancement de la campagne de financement le 20 juillet n’a par ailleurs pas été laissé au hasard. L’institut Smithsonian a souhaité marquer la date du 20 juillet 1969, lorsque Neil Armstrong posait les pieds sur la Lune et marquait l’histoire de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *