Apple Watch et feu de paille

C’est l’été, période des fortes chaleurs marquées par des risques élevés de départ de feu. Sauf pour Apple qui après avoir connu un excellent départ pour son Apple Watch fait face à une chute de ses ventes. L’emballement médiatique n’est il plus suffisant pour la marque à la pomme ?

Apple Watch

Tous les médias en ont parlé comme si l’Apple Watch était une révolution sur le marché High-Tech. Beaucoup en oubliait ainsi que les premiers modèles de smartwatch dataient déjà de plusieurs mois, portés par des acteurs comme Samsung ou Motorola (qui marquait par exemple l’IFA 2014 avec sa Moto ronde).

Bref, la folie marketing a encore frappé, portant les préventes de l’Apple Watch vers le record. Seulement aujourd’hui, quelques semaines seulement après son lancement, l’Apple Watch semble ne plus faire autant rêver.

Un emballement disproportionné

Passer la folie des premiers instants et l’effet d’annonce d’Apple, la montre connectée estampillée par le pomme doit désormais faire face aux réalités du marché. Et le retour à la vraie vie est aussi dure que l’emportement médiatique était injustifié. Les ventes d’Apple Watch accusent aujourd’hui une diminution de 90 %.

apple-watch-chute-slice

Cette chute vertigineuse reste néanmoins à la hauteur d’un départ effectivement ébouriffant. Le début de la commercialisation de l’Apple Watch était marqué par des pics de ventes records estimés à 40 000 unités par jour aux Etats-Unis. Deux mois et quinze jours après, le nombre d’exemplaires vendus aujourd’hui frôlerait les 5 000 unités. Ces chiffres sont encore à prendre avec des pincettes en attendant les résultats officiels qui devraient être communiqués par Apple le 21 juillet à l’occasion de l’annonce de ses résultats financiers.

Mais un modèle porteur pour le reste du marché

Reste que malgré l’emballement disproportionné et la chute annoncée des chiffres, Apple et son Apple Watch ont participé à la démocratisation de la montre connectée auprès du grand public et au rayonnement des modèles jusqu’ici méconnus des autres marques. De quoi faire décoller le marché plus globalement, alors que les ventes restaient faibles. Ainsi, selon une étude de l’entreprise Canalys, cabinet spécialisé dans le secteur de la high-tech, 720 000 montres connectées sous Android Wear auraient trouvé preneurs en 2014. Des résultats limités face aux réalités du marché qui estiment les ventes de Smartphones sous Android à 1 milliard d’unités vendues la même année. L’avenir dira si après le coup marketing finalement classique d’Apple, les Moto 360, LG G Watch et autres Samsung Gear Fit rencontreront finalement le succès qui leur est dû.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *