Ardoiz : les seniors aussi ont leur tablette

La Silver Economy est toujours en expansion, portée par les besoins spécifiques d’une part croissante de la population âgée. En matière de produits high-tech, après les smartphones adaptés, une société nantaise vient de lancer la tablette pour les seniors.

Ardoiz

Déjà à l’origine de Tooti Family, une tablette là encore destinée aux moins habitués aux technologies, Tikeasy présente aujourd’hui la tablette Ardoiz développée en partenariat avec La Poste et le magazine Notre Temps. Tikeasy travaille depuis 2008 sur des solutions de communication technologique adaptés aux nouveaux supports et surtout, aux besoins des débutants.

L’Ardoiz défend ainsi les mêmes objectifs de démocratisation des canaux numériques, avec une cible spécifiques : celle des seniors. Lancée le 8 juin dernier, Ardoiz est une tablette Archos dont l’interface a été retravaillée et repensée de manière personnalisée. Vendu 219 euros, l’utilisation de cette tablette est ensuite soumise à un abonnement couvrant l’accompagnement des utilisateurs lors de la mise en service de l’appareil, une assistance téléphonique et de nombreux services d’informations et applications adaptées (Skype, mots fléchés, actualités locales).

Ardoiz usages

L’objectif de Tikeasy est de rendre l’utilisation la plus ergonomique possible, mettant en avant des fonctionnalités de base ainsi que ses contenus ciblés, fournis ici par le partenaire Notre Temps.

La Poste, un partenaire numérique de proximité

L’association de La Poste avec Tikeasy prend avant tout la forme d’un partenariat de distribution. L’accueil de la tablette Ardoiz auprès du grand public sera ainsi d’abord testé dans les bureaux de Poste de Loire-Atlantique et de Vendée. Par la suite, les postiers spécialement formés seront chargés d’accompagner les nouveaux utilisateurs d’Ardoiz à domicile, se chargeant de connecter leur tablette à internet et de les former aux premiers usages.

Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus globale menée par La Poste pour assurer la transformation du métier de ses postiers. Avec l’avènement du mail puis l’ouverture du service à la concurrence, La Poste a dû repenser son offre en profitant de son statut de service de proximité pour assurer des services complémentaires à domicile.

Après l’aide à la déclaration de sinistres grâce à des appareils mobiles dédiés, La Poste poursuit ainsi sa diversification en s’appuyant toujours sur une offre numérique pour se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *