Pepper, le carton de la robotique

Les robots s’installent inéluctablement dans notre environnement. Pepper réussit pour sa part sa première incursion dans le foyer de ses futurs propriétaires.

pepper-robot

Crédit : Jake Curtis

Personnifiés et intelligents, les robots se postent désormais à l’accueil d’agences bancaires ou dans les aéroports par exemple. Leur usage dans les milieux professionnels se multiplient. Dans la sphère privée aussi, comme l’illustre aujourd’hui la réussite du lancement de Pepper.

Pepper est une création du japonais SoftBank Robotics Corp. en collaboration avec le français Aldebaran. A peine lancé sur le marché dans le cadre d’une vente exclusive le 20 juin, Pepper a prouvé qu’il suscitait une attente particulièrement importante.

Une minute pour vendre 1000 Pepper

Il aura fallu une minute à peine pour que le stock de la vente exclusive de robots Pepper trouve preneur. La vente s’est déroulée en ligne, sur le site de Softbank au Japon. Après cette franche réussite, d’autres ventes doivent être programmées courant du mois de juillet.

L’émotivité de Pepper

La particularité de Pepper concerne son émotivité. Pepper est en effet le premier robot personnel au monde capable d’identifier les émotions. Cette empathie programmée lui permet de représenter une alternative robotique parfaite pour s’installer au cœur des foyers.

 Après les jouets robotisés, Pepper représente une nouvelle étape dans le déploiement de robots. L’ère des humanoïdes semble lancée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *