Salade de patates ou Oculus Rift, Kickstarter débarque en France

Bonne nouvelle pour tous les porteurs de projets français, une autre plateforme de crowdfunding doit très prochainement ouvrir ses portes en France. La nouvelle est à la hauteur de la renommée du service, puisqu’il s’agit du géant américain Kickstarter.

Kickstarter France

Kickstarter, en chiffres, c’est une communauté de 8 millions de personnes et quelques 1,4 milliard d’euros levés pour financer près de 80 000 projets. Créée en 2009, la plateforme américaine est depuis devenue une véritable référence du marché du mondial crowdfunding. Elle a notamment permis d’assurer le financement de produits disruptifs sur le marché High-Tech tels que la montre Pebble ou le casque de réalité virtuelle Oculus Rift. L’histoire de la plateforme a aussi été marquée par des projets moins « conventionnels », comme en août 2014 alors qu’une salade de patates permettait à son créateur de lever 55 000 dollars.

A partir du 27 mai, les porteurs de projets français de tout ordre pourront en tout cas eux aussi créer leur campagne de financement sur la plateforme.

La France, un modèle du crowfunding ?

En France jusqu’ici, le marché du crowdfunding était déjà partagé entre différents acteurs plus ou moins spécialisés tel que KissKissBankBank, MyMajorCompany (pour les artistes), Ulule (portée par BNP Paribas) ou encore Prêt d’Union (pour les projets d’aménagement ou d’achat de véhicule par exemple).

Autant d’exemples qui illustrent le foisonnement du marché français alors que le gouvernement s’est engagé à faire du pays un des leaders mondiaux du crowdfunding en adoptant un cadre réglementaire spécifique. Un modèle de normalisation qui s’oppose parfois à un modèle américain moins formalisé, mais qui n’empêche finalement pas ses acteurs de se positionner sur le sol français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *