Quand les géants du Web se mobilisent pour aider les victimes du seisme

Un puissant séisme, d’une magnitude de 7,9, frappait le Népal fin de semaine dernière. Il compte parmi les plus puissants et meurtriers enregistrés depuis le tsunami en 2004. Face au drame humain, les géants du Web ont lancé des services dédiés.

Séisme NépalLe bilan s’est encore alourdi, notamment en raison des nombreuses répliques du séisme qui a frappé le Népal et sa capitale Katmandou samedi dernier. Le 27 avril, le nombre de morts était estimé à 3 600, pour près de 6 500 blessés. Pour les proches des personnes présentent alors dans le pays, l’inquiétude est immense avant de pouvoir obtenir des nouvelles.

En réaction à cette catastrophe naturelle, de nombreux acteurs se sont mobilisés pour apporter leur aide. Parmi eux, Google et Facebook. Les géants du Web ont mis en place des services  en ligne afin d’aider les personnes touchées par le séisme à prévenir leurs proches.

Google vient en effet de mettre en ligne son service « Person Finder« , permettant de rechercher un proche disparu ou de donner des nouvelles en tant que personnes présentes sur place. Deux boutons sont ainsi mis à la disposition des deux catégories d’utilisateurs ; le service est aussi accessible par SMS. « Google Person Finder » était utilisé pour la première fois après le séisme de Haïti en 2010.

Google Person Finder

De son côté, Facebook met en avant son service « Safety Check« . Le réseau social se charge d’envoyer un message aux utilisateurs de ses services se trouvant dans la zone touchée par des catastrophes naturelles. Ces derniers sont invités à confirmer leur bonne santé afin que l’information soit postée sur leur mur. « Safety Check » a été lancé par Facebook en décembre 2014.

Facebook Safety Check

Ces services restent soumis à la qualité des réseaux de télécommunications ou à la possibilité d’accéder à Internet. Ils prouvent néanmoins déjà leur efficacité. « Person Finder » répertoriait le 27 avril près de 6 000 dossiers concernant la catastrophe Népalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *