« Hack the drone », l’usage des drones dans le futur

Le marché des drones est en pleine explosion. Les usages se multiplient, les drones étant aujourd’hui utilisés pour la cartographie, la surveillance, les prises de vue ou encore, dans un usage purement personnel, pour réaliser des selfies. L’usage civil de ces appareils volants n’est pas encore optimisé. GDF Suez organise donc un hackathon dédié aux drones prochainement. 

Hackathon GDF Suez Drones

Selon le syndicat professionnel américain pour l’industrie de l’électronique (Consumer Electronics Association ou CEA), le marché mondial des drones est estimé à 130 millions de dollars pour 2015 (avec 425 000 unités vendues) ; il pourrait atteindre 1 milliard de dollars en 2018. 100 types de drones différents pourraient encore voir le jour cette année, comme le précisait Shawn Dubravac, économiste en chef au CEA à l’occasion du CES de Las Vegas. Et les usages de ces appareils devraient donc encore se diversifier.

C’est sur ce thème que GDF Suez cherche actuellement à mobiliser les entrepreneurs spécialisés et les porteurs de projets. Le groupe organise ainsi un hackathon baptisé « Hack the drone », du 24 au 26 avril dans les locaux de la fameuse Ecole 42. Les participants sont invités à présenter leurs idées et projets innovants basés sur l’utilisation des drones dans le contexte de la vie civile. Les meilleures équipes pourront ensuite être accompagnées par des experts dans le cadre d’un incubateur. L’objectif final sera de permettre à leurs concepts de devenir opérationnel.

Cet hackathon n’est pas la seule initiative illustrant l’intérêt du géant énergétique français pour le marché des drones. GDF Suez New Ventures, fonds d’investissement du groupe dédié aux start-up innovantes prenait ainsi une participation récemment dans Redbird, un fournisseur de données par drones civils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *