L’horlogerie classique se connecte à son tour

Il y a quelques semaines à peine, la célèbre marque suisse Swatch annonçait son intention de se lancer sur le marché des montres connectés. Aujourd’hui, un second acteur historique de l’horlogerie, Tag Heuer, présente ses ambitions sur ce marché d’avenir.

tag-heuer-connectée

L’IDATE précisait récemment ses perspectives pour le marché des wearable devices. D’ici 2018, 123 millions d’objets connectés « portables » devraient équiper les utilisateurs. Les montres seront dès cette année les premiers wearables sollicités. Elles devraient par ailleurs représenter 65 % des ventes en 2018.

Et pour ne pas perdre totalement pied sur ce marché à fort potentiel, les acteurs de l’horlogerie historiques se lancent à leur tour dans la bataille. Mais pas seuls. Tag Heuer signe ainsi un partenariat de poids avec deux géants du secteur numérique : Google et Intel.

Tag Heuer connectée

La montre suisse connectée devrait ainsi voir le jour et fonctionnera sous Android Wear. Les trois acteurs de ce partenariat l’ont annoncé à l’occasion d’une conférence de presse commune organisée lors du BaselWorld, salon Mondial de l’Horlogerie et de la Bijouterie. Ce partenariat doit déboucher sur la conception, le développement et la fabrication de la première montre connectée siglée Tag Heuer. Une puce Intel s’occupera de faire tourner le système d’exploitation de Google. Elle fera aussi fonctionner les nombreux capteurs qui permettront d’optimiser l’expérience des plus sportifs des utilisateurs de cette future smartwatch.

Le lancement de ce modèle devrait être assuré d’ici la fin de l’année. Côté design, il semblerait que le choix des trois partenaires se porte sur celui de la Carrera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *