IA : Un combat à venir pour éviter la destruction de l’humanité ?

L’Intelligence Artificielle n’est plus un simple concept mis en avant dans les fictions. La technologie s’installe dans notre quotidien, son expansion représentant un avenir certain. Or certains scientifiques et références du secteur des nouvelles technologies pointent aujourd’hui du doigt le risque de l’I.A. pour l’espèce humaine.

Future of life

Transcendance,  A.I. Intelligence Artificielle, Real Human, Her ou encore, dans une moindre mesure, Interstellar. Autant de films et de série traitant d’un même sujet, l’Intelligence Artificielle. Ces réalisations de fiction ont toutes un point commun, elles décrivent un modèle de l’I.A. qui pourrait bien devenir une réalité.

Parmi les questions soulevées par cette technologie, l’idée du dépassement de l’Homme par les machines. Stephen Hawking, physicien théoricien et cosmologiste considéré comme l’un des Hommes les plus intelligents de notre époque s’est d’ores et déjà inquiété de l’avenir de l’Intelligence Artificielle.

Ainsi, dans un entretien accordé à la BBC, le scientifique s’exprimait dans ces termes très éloquents :

Je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l’humanité […] Une fois que les hommes auront développé l’intelligence artificielle, celle-ci décollera seule, et se redéfinira de plus en plus vite. […] Les humains sont pour leur part limités par une lente évolution biologique. Ils ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés.

Le risque du soulèvement des machines

Cette idée de risque soulevée par Stephen Hawking concernant le développement de l’I.A. est partagée par d’autres grands noms aujourd’hui. Ainsi, Elon Musk, fondateur de Tesla, le service de paiement PayPal et PDG de la société spécialisée en astronautique Space X a fait le choix de lutter contre les dérives potentielles. Elon Musk vient ainsi de faire un don de 10 millions de dollars à l’institut Future of Life dont l’objectif principal est de promouvoir l’application des nouvelles technologies pour l’amélioration des conditions de vie de l’Homme.

Le paradoxe de l’I.A.

Au delà des peurs communes soulevées par la fiction catastrophe et l’imaginaire collectif, le fait que des visionnaires reconnus dans leurs spécialités respectives tels que Musk et Hawking se montrent craintifs vis à vis de l’avenir de l’Homme et de l’I.A. pose le débat à un niveau supérieur, en tant que paradoxe de l’évolution des technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *