IFA 2014 : un salon marqué par les montres connectées

Le salon de l’IFA 2014 vient de fermer ses portes. Les constructeurs ont eu cette année encore l’occasion de présenter leurs dernières innovations high-tech et leur stratégie sur les nouvelles tendances connectées. Très clairement, l’année 2014 aura été celle des montres connectées.

GWatchR

Asus, Samsung, Motorola, LG, Sony… Autant de constructeurs qui ont finalement lancé leur modèle de montre connectée, pour la première fois ou pour compléter leur gamme. Quelque soit leur positionnement en tout cas, ces constructeurs prouvent que la tendance est définitivement celle des wearable devices.

De premiers modèles et de nouveaux acteurs

Asus comme Sony ou Motorola ont choisi le salon de l’IFA 2014 pour officialiser le lancement de leur premier modèle de montre connectée. Motorola se démarque de ces nouvelles offres en présentant un modèle circulaire : la Moto 360.

Mais quelque soit la qualité de l’offre des constructeurs, le lancement de leur première modèle confirme en tout cas que la proposition de montres connectées, après les bracelets, devient incontournable. Cela doit aussi leur permettre de défendre une identité de marque auprès de leurs clients.

La confirmation des maitres du secteur

LG et Samsung se sont pour leur part déjà installés sur le marché des wearable devices. LG présente aujourd’hui sa LG GWatch R qui se démarque tout particulièrement par son design très haut de gamme.

Pour Samsung, qui propose déjà de nombreux modèles de montres connectées, l’heure aura été à l’innovation. Le constructeur coréen a passé une étape supérieure en lançant une montre quasiment autonome, la Gear S.

Une offre à la marge

Pour conclure sur cette tendance, et en dehors du salon de l’IFA, Apple a confirmé les rumeurs concernant son positionnement sur le secteur en lançant à son tour sa montre connectée. Un modèle présenté à l’occasion de sa dernière keynote organisée le 9 septembre mais qui ne sera commercialisée qu’en 2015. Le groupe a choisi d’intégrer le NFC et de se lancer sur le marché du paiement avec son service tout simplement baptisé Pay.

Si la Watch ne se différencie pas fondamentalement de celle de ses concurrents, le positionnement d’Apple pourra en tout cas favoriser l’adoption des montres connectées par les clients d’Apple, et la démocratisation d’un produit porté par un groupe passé dans l’art du marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *