Une tempête solaire aurait bien pu nous couper d’Internet

Juillet 2012, une tempête solaire frôle la Terre. Voici la récente révélation que vient de faire la NASA dans un communiqué  relatant qu’un tel évènement pourrait avoir des conséquences désastreuses sur les installations électriques de l’ensemble de notre planète.

Soleil

En cette période estivale,  la NASA vient de nous rappeler que le soleil n’est pas dangereux que pour la peau des vacanciers. En juillet 2012, une tempête solaire quasiment inédite a frôlé la Terre, manquant de perturber les réseaux électriques de l’ensemble de la planète.

Un nuage de plasma s’est échappé du soleil à la vitesse de 3 000 km/s, quatre fois supérieure à celle observée pour des éruptions solaires classiques.

Voici comment l’agence spatiale américaine résume le phénomène considéré comme la plus puissante éruption solaire jamais enregistrée depuis 1859. A l’époque, des lignes télégraphiques avaient été touchées, provoquant déjà la rupture d’une partie des moyens de communication longue distance.

Aujourd’hui, une telle éruption pourrait mettre hors service des satellites, l’ensemble du réseau électrique et provoquer ainsi l’arrêt de tous les moyens de communication moderne.

Internet et les télécommunications n’auront finalement pas subi les conséquences de cette attaque manquée, il nous est donc possible de partager cette information ainsi qu’une photo de notre astre avec vous.

A une semaine près pourtant, l’impact de cette tempête aurait bien pu bouleverser les systèmes mondiaux et représenter plus de 2 000 milliards de dollars de dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *